Catégories
Forêt Infos pratiques Nature

Forêts régionales : les réflexes à adopter cet été !

Forêts régionales : les réflexes à adopter cet été !

L’été est une période propice pour profiter pleinement des espaces de verdure, souvent pris d’assaut pour retrouver un peu de fraicheur et pratiquer des activités de plein air. Les 40 forêts régionales, acquises et gérées par l’AEV sont ouvertes au public tous les jours. Elles voient elles aussi leur fréquentation considérablement augmenter durant cette période. Pour profiter pleinement de ces espaces de quiétude et de loisirs, l’Agence des espaces verts partage ici les informations pratiques et les bons réflexes à adopter l’été au sein de ses 10 000 hectares de forêts.

Forêt régionale d’Ecouen
Crédit : AEV / L’Agence Nature -F. Chenel

Pas de quoi s’ennuyer en forêt !

Représentant près de 25% de la surface de l’Île-de-France, les forêts sont de véritables écrins de verdure qui regorgent d’activités, surtout aux beaux jours.

Au quotidien, les aménagements réalisés par l’AEV dans les forêts régionales permettent aux promeneurs et aux sportifs de découvrir et mieux connaître les richesses de la forêt. Mais l’AEV ne s’arrête pas là.

En partenariat avec de nombreuses associations franciliennes, l’Agence des espaces verts propose chaque weekend des animations nature gratuites dans toute la région. Et il y en a pour tous les goûts ! L’objectif ? Faire découvrir la richesse du patrimoine naturel francilien situé à deux pas de chez soi.

Réalisée en partenariat avec l’ONF, le Département de la Seine-et-Marne et le Département des Yvelines, l’application mobile Balade Branchée propose gratuitement plus de 70 balades guidées et commentées pour découvrir la nature francilienne. Cette application propose contenus audio, photo ou vidéo se lançant automatiquement à proximité des éléments naturels remarquables. N’hésitez pas à télécharger cette application.

Les bons réflexes à adopter en forêt pour le bien-être et la sécurité de tous

Une cohabitation sereine entre promeneurs, sportifs, faune et flore est possible grâce à quelques réflexes simples à adopter. 

  • Pas de barbecue en dehors des espaces spécialement prévus pour cet usage

Beaux jours et barbecue font généralement bon ménage, mais pas n’importe où. En forêt, il est interdit d’allumer un feu à moins de 200 mètres d’un espace boisé[1].

  • Ne jetons pas nos déchets en forêt

La forêt est un lieu idéal pour les nique-pique. Lors du départ, repartons avec tous nos déchets, qu’il s’agisse d’emballages ou d’éventuels restes de nourriture. Les laisser peut avoir des conséquences néfastes sur l’équilibre de la forêt. Prenons l’exemple des bouteilles de plastique qui mettent de 10 à 100 ans à retourner à l’état de matière végétale.

De manière générale, les dépôts sauvages sont interdits en forêt : gravats, déchets ménagers, électroménagers, déchets verts… tous polluent les eaux et les sols. Ils sont dangereux pour la faune, la flore et parfois pour l’Homme. Certains contiennent des matériaux nocifs ; d’autres favorisent les plantes invasives telles que la Renouée du Japon, le Laurier cerise ou encore le Buddleïa.

  • Balade avec son chien : prenons certaines précautions

Pour des questions de sécurité, les chiens doivent être sous la surveillance effective de leurs maîtres et situés à moins de 100 mètres d’eux.

Selon la loi, les « chiens de garde et de défense » doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure. Quant aux chiens classés « chiens d’attaque », leur accès est interdit dans toutes les forêts. Laisser son chien non muselé et/ou non tenu en laisse, ou promener un chien d’attaque en forêt, peut notamment exposer son maître au paiement d’une amende forfaitaire de 150 €[2].

  • Pratiquons les sports motorisés ailleurs qu’en forêt

Très en vogue, la pratique de sports motorisés (quads, motos, mini-motos…) est pourtant interdite en forêt : source de dangers et de nuisances pour les autres usagers, elle dégrade également les espaces naturels. Cette pratique est donc soumise à une réglementation très stricte au sein de ces espaces : les contrevenants s’exposent notamment à des amendes de 1 500 € avec possibilité d’immobilisation du véhicule pour 6 mois.

De plus, la circulation des engins de loisirs motorisés dérange fortement la faune et génère une pollution et des dommages écologiques importants.

Pour trouver un terrain homologué pour la pratique des engins motorisés à des fins de loisirs, contacter la Ligue motocycliste d’Île-de-France, rubrique « Sites de pratiques » : http://www.liguemoto-idf.org/2.5B/index.php

  • Laissons le bois mort, à la fois habitat et garde-manger !

En formant de véritables niches écologiques, les arbres morts, encore debout ou couchés, continuent à jouer un rôle essentiel pour la biodiversité. Leur fonction d’alimentation et d’habitation pour la faune et la flore en font des chaînons majeurs des écosystèmes forestiers.

Vérité souvent méconnue, ils hébergent près d’un quart de la biodiversité de la forêt. Le bois mort est en effet indispensable à la vie de nombreux insectes, gastéropodes, champignons, oiseaux, mousses ou encore mammifères.

C’est pour ces raisons que l’AEV laisse volontairement, dans toutes les forêts régionales dont elle assure la gestion, du bois mort lorsqu’il est éloigné des zones d’accueil du public.


[1]Article L131-1 du code forestier

[2] Article R.215-2 et L.211-14 du code rural et de la pêche maritime et article 131-13 du code pénal

Catégories
Événement Infos pratiques Non classé

L’exposition « Voyage dans les espaces naturels d’Île-de-France » pose ses valises dans l’Essonne

L’exposition « Voyage dans les espaces naturels d’Île-de-France » pose ses valises dans l’Essonne

Un tour du monde les pieds en Île-de-France, ça vous tente ? Rendez-vous à Morsang-sur-Orge, en Essonne, qui accueille,  durant tout l’été, l’exposition gratuite « Voyage dans les espaces naturels d’Île-de-France ». Du Japon jusqu’à la Guyane, en passant par les États-Unis, l’AEV vous invite au voyage avec 40 photographies qui révèlent la beauté surprenante des espaces naturels qu’abrite notre région.

Exposition « Voyages dans les espaces naturels d’Île-de-France » à Morsang-sur-Orge (91) – Crédit : C. Coutinho / Mairie de Morsang-sur-Orge

Une exposition itinérante

À travers cette exposition itinérante, l’AEV va une nouvelle fois à la rencontre des Franciliens, et plus particulièrement des Morsaintois, pour leur révéler toute la beauté de cette nature parfois oubliée mais pourtant située aux portes de chez eux.

Après, entre autres, le Parc floral de Vincennes, la Forêt régionale de Bondy, le tout nouveau Conseil régional d’Île-de-France à Saint-Ouen et l’Espace naturel régional de la Butte Pinson, c’est donc au tour de la commune de Morsang-sur-Orge d’accueillir cette exposition, dont le vernissage coïncidait avec l’inauguration officielle de la Maison de l’Environnement par Marianne Duranton, Maire de Morsang-sur-Orge et conseillère régionale, déléguée spéciale au Bio et aux Circuits courts.

Concrètement…

Les promeneurs pourront ainsi découvrir, au gré de leur balade, 40 panneaux répartis sur 2 sites incontournables de la commune :

  • le parc du Château, situé au niveau de la Place des 3 Martyrs ;
  • le parc Pablo Picasso, situé au 45 Allée des Pervenches.

Une exposition ludique et en plein air où chaque paysage d’ici a un goût d’ailleurs : les cerisiers de la Butte de Marsinval (78), chargés de fleurs blanches, nous transportent tout droit sur l’île d’Hokkaido. Le sol rougeoyant de la Forêt régionale de Verneuil (78) n’est pas sans rappeler la latérite des pistes de Guyane. L’allée des Lions de la Forêt régionale de Ferrières (77) fait soudain écho aux séquoias géants de la Sierra Nevada…

De quoi révéler aux yeux de tous que les paysages franciliens n’ont parfois rien à envier à ceux du bout du monde !

Bon voyage…

Découvrir l’exposition en ligne ICI

Informations pratiques

• Entrée libre, 7j/7, 24h/24
• Exposition durant tout l’été 2021

Coup de projecteur sur la Maison de l’Environnement de Morsang-sur-Orge

La nouvelle Maison de l’Environnement a pris place au cœur de l’Orangerie du Château.

Une nouvelle vie pour ce lieu emblématique de Morsang-sur-Orge. Construite au tout début des années 1900 et utilisée par les séminaristes, l’Orangerie du Château était devenue, au fil des ans, envahie par la végétation.

Après 5 années d’études et de travaux de réhabilitation, les lieux sont de nouveaux ouverts au public et accueillent la nouvelle Maison de l’Environnement. Cet espace de sensibilisation, d’information et d’éducation à la nature devient également une adresse pour les balades. Les allées des jardins sont redessinées et entraînent les curieux à la découverte de la fontaine et de son bassin, des ruches, de la bambouseraie ou encore des différents potagers. Des panneaux explicatifs sont installés afin de présenter les nombreuses variétés de végétaux. Les plus chanceux rencontreront peut-être les deux colverts qui ont élu domicile au cœur de cet écrin de verdure. Le rez-de-chaussée de l’Orangerie est également accessible et permettra aux visiteurs de profiter d’expositions ou encore de manifestations organisées par la Maison de l’Environnement.

Maison de l’Environnement : Tél. : 01 78 84 03 46 / Mail : maisenvir@ville-morsang.fr