Les essences de la forêt de Célie

LES ESSENCES DE LA FORÊT DE CÉLIE

FORÊT RÉGIONALE DE MAUBUÉ (77-93)

5 km

1 heure et 30 minutes

Saules têtards

La végétation des berges du petit ru est régulièrement entretenue afin de ne pas gêner l’écoulement de l’eau. Certains arbres, tels les Saules, sont coupés à environ 1,5 m du sol. La cicatrice forme une boule dont partent des branches qui sont sectionnées tous les ans. Ces Saules « têtards » constituent un micro habitat très favorable aux insectes.

Chênaie à Molinie

Située sur une partie ancienne de la forêt, au sol humide et acide, la chênaie est essentiellement constituée de chênes pédonculés et de bouleaux. Au sol, pousse la molinie, herbe vivace qui se développe principalement dans les milieux humides.

Futaie de chênes

Il s’agit d’une parcelle peuplée de chênes de diamètres imposants, tous issus de graines (glands) d’où le terme de futaie, dans laquelle le sous-bois, peu dense, laisse pénétrer le regard au loin.

Butte de Célie

Deux buttes ont été créées pour stocker de la terre à l’extrémité sud du terrain de sport. L’une d’elle a été aménagée par l’AEV et rendue accessible pour constituer un promontoire à la hauteur de la cime des arbres, offrant une vue dominante sur la forêt et les étangs proches.