Catégories
Portrait agent

3 questions à Olivier Duval, Technicien en gestion d’espaces naturels et aménagements paysagers

3 questions à Olivier Duval, Technicien en gestion d’espaces naturels et aménagements paysagers

Une passion pour la nature et un sens aigu du devoir. Voilà de quel bois est fait Olivier ! Ornithologue à ses heures perdues, il est un homme de terrain qui a multiplié les expériences durant ses 23 années d’activité professionnelle, avec un fil rouge : le contact avec la nature. Garde équestre, ouvrier puis agent forestier, Olivier est aujourd’hui technicien en gestion d’espaces naturels et aménagements paysagers à l’Agence des espaces verts. Une belle évolution qui lui permet d’œuvrer quotidiennement à la protection de la nature en Île-de-France et plus particulièrement dans le sud de la région, en Essonne, en Seine-et-Marne et dans le Val-de-Marne. Portait d’un agent engagé.

Olivier Duval, Technicien en gestion d’espaces naturels et aménagements paysagers – Crédit photo : AEV / E. Rotrou

Quelles ont été tes motivations et ton parcours pour faire ce métier ?

Je suis né en Essonne (91) dans la ville de Brunoy. Je viens d’une famille normande et j’ai passé toute ma jeunesse dehors. Les bois et les champs ont été mon terrain de jeu privilégié. C’est, je pense, ce qui m’a donné très tôt l’envie de travailler avec la nature et de vivre au grand air. Le déclic ? Ma rencontre avec un garde équestre en forêt de Rambouillet, dans les Yvelines (78).  Grâce à lui, j’ai décidé de franchir le pas et je me suis orienté, dès la fin du collège, vers des études en sylviculture et en gestion forestière.

Pourquoi avoir choisi l’Agence des espaces verts ?

Je dirais, avec une pointe d’ironie, que c’est l’Agence qui m’a choisi ! J’ai en effet débuté ma carrière en tant que stagiaire à l’ONF, au parc forestier de la Poudrerie de Sevran (93). Quand l’AEV a repris la gestion de ce site en 1998, elle a embauché l’ensemble des agents de terrain. C’est ainsi que je suis rentré à l’Agence des espaces verts.

Les missions de protection de la nature et d’aménagement du territoire pour l’amélioration du bien-être des Franciliens sont totalement en phase avec mes convictions et mes attentes, ce qui explique d’ailleurs mon ancienneté au sein de l’Agence des espaces verts !

J’ai eu la chance d’évoluer au fil des années pour tendre vers des missions de plus en plus variées et acquérir de nouvelles compétences. Récemment, je me suis lancé dans un suivi ornithologique qui permet d’alimenter les conservateurs de l’Agence en nouvelles données, propres aux espaces naturels que nous gérons. Une compétence que j’ai acquise grâce aux formations internes. Ne pas être cantonné à une spécialité, c’est ce qui m’a plu !

Quelles sont tes principales missions au quotidien ?

En tant que technicien, je suis responsable de plusieurs espaces naturels, et notamment de leur aménagement et de leur entretien. Je travaille en lien étroit avec les agents forestiers, qui sont mes yeux et mes oreilles sur le terrain. C’est un métier très riche grâce à la diversité des sites, mais aussi des projets et des interlocuteurs. 

Plus concrètement, je suis en charge de commander le mobilier d’accueil (bancs, platelage, poubelles, panneaux…) et de veiller au bon déroulement des travaux du bâti et de la voirie. Je chiffre les coûts des commandes, j’échange avec les entreprises prestataires et surtout j’effectue le suivi des travaux menés par ces dernières. Ces actions sont indispensables pour l’accueil du public (identification des usages et des pratiques), la préservation de la biodiversité ou encore le maintien des certifications FSC® de nos forêts, gage d’une gestion forestière durable et de qualité.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les techniciens forestiers et autres hommes de terrain ne sont pas isolés dans leurs bois. Au contraire, depuis une dizaine d’années, l’Agence des espaces verts cherche à développer le travail en transversalité, donnant à voir à chaque agent, qu’il soit au siège à Pantin ou aux quatre coins des forêts régionales d’Île-de-France,  les avancées globales de l’Agence.