Fauche hippotractée sur l'espace régional de Flicourt
Fauche hippotractée sur l'espace régional de Flicourt
Levé de soleil en forêt régionale de Rosny
Bogues
Fleur hivernale en forêt régionale de Rosny
Rosée matinale
Tronc de charme en forêt régionale du Maubé
Tronc de châtaignier
Feuilles de hêtre en forêt régionale de Ferrières
Nothofagus en forêt régionale de la Roche Guyon
Fruits de cornouiller sanguin en forêt régionale de Ferrières

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Le Schéma directeur de la Région Île-de-France

L'aménagement du territoire régional est structuré par le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF). Jusqu'à l'horizon 2030, il coordonne le tracé des principales infrastructures de transport, les aires à urbaniser, les terres  agricoles et les espaces naturels à préserver. Il prévoit les moyens de sa mise en œuvre pour préparer, dès aujourd'hui, la région de demain.

terres-agricoles-mery-sur-marne-benoit-lelaure


Cinq ans après l’adoption par la Région du projet de 2008, trois ans après l’avis du Conseil d’État, le Schéma directeur « Île-de-France 2030 », voté par le Conseil régional le 18 octobre 2013 dernier, s’inscrit dans un contexte radicalement différent. Il s’appuie sur le socle du projet voté en 2008, fruit d’un large consensus et précurseur en matière d’aménagement durable, que les évolutions législatives amenées par les lois Grenelle, la loi du Grand Paris et la loi du 15 juin 2011 ont conduit à mettre en révision.

Outil de planification et d'organisation de l'espace régional, le SDRIF apporte une réponse concrète aux grands défis à travers un modèle de développement durable bâti sur des principes forts d’aménagement (densité, intensité, mixité, polycentrisme, résilience, subsidiarité...) et trois grands piliers qui viennent structurer l’ensemble du projet régional : « Relier et structurer », « Polariser et équilibrer », et « Préserver et valoriser ».
Il se présente sous la forme de cinq fascicules, dont l’un à caractère réglementaire intitulé « orientations réglementaires » et d’une « carte de destination générale des territoires », qui en est la traduction graphique*.

Les orientations réglementaires du SDRIF, favorables à la préservation des espaces ouverts forestiers, agricoles ou naturels, concernent notamment :

  1. Priorité donnée à la limitation de la consommation d’espace et à la préservation de la biodiversité, en application des lois Grenelle 1 et 2 et de la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche ;
  2. Modération de l’extension potentielle des bourgs, villages et hameaux, au profit des pôles urbains ce qui devrait diminuer la consommation du foncier qui est généralement extensive en secteur rural ;
  3. Renforcement des pôles de centralité des bassins de vie ce qui favorise une urbanisation potentiellement plus dense que dans les petites localités, en particulier les pôles urbains desservis par une gare :
    • objectif de montée en puissance des voies ferrées existantes (donc pas de consommation du foncier pour les construire)
    • besoin en voies routières nouvelles probablement moindre, grâce à un usage plus intensif des trains de banlieue ;
  4. Densification renforcée autour des gares identifiées dans un rayon de 2 km ;
  5. Augmentation du nombre de « fronts urbains d’intérêt régional » qui contiennent l’étalement urbain ;
  6. Préservation des continuités lors de la création de nouveaux espaces d’urbanisation ;
  7. Interdiction des installations de production d’énergie photovoltaïque au sol, ce qui évite de soustraire des espaces à l’agriculture ou aux milieux naturels au profit de ces installations par ailleurs utiles ;
  8. Absence de pastille d’urbanisation préférentielle en Site Natura 2000 ;
  9. Simplification des « continuités » : une seule légende (flèche verte simple), qualifiée selon quatre fonctions (espace de respiration « R », liaison agricole et forestière « A », continuité écologique « E », liaison verte « V »).


Téléchargez ici l'ensemble des documents officiels composant le SDRIF

* À noter que la portée réglementaire de la CDGT est à relativiser en tenant compte de la fiabilité des données de base employées (date d’actualisation et paramétrage technique), de la précision de lecture (réglementairement établie au 150.000ème, OR, p.13) et son inévitable et progressive obsolescence résultant de l’écart entre planification initiale et réalisation effective.

carte-PRIF-SDRIF-details

En savoir plus

La Ceinture verte

La Ceinture verte
Zone de tension entre l’agglomération parisienne et la couronne rurale, la Ceinture verte regroupe les territoires situés dans un rayon de 10 à 30 km du centre de Paris et représente un espace stratégique pour l’aménagement de l’Île-de-France. ...
Lire la suite

Aménager le territoire

Aménager le territoire
L’Agence est chargée, depuis sa création, de mettre en œuvre la politique régionale en matière d’espaces naturels. A ce titre, elle prend part aux réflexions sur l’aménagement du territoire francilien et intervient pour limiter les conséquences environnementales de l’étalement urbain da...
Lire la suite

Suivez-nous