La brigade équestre sur la Butte Pinson © L'Agence Nature/F. Chenel
Nos chevaux voyagent en toute quiétude grâce aux véhicules dédiés !
La brigade pied à l'étrier sur la Butte Pinson © L'Agence Nature/F. Chenel
Boxes aux écuries de Clichy-sous-Bois © Hellio - Van Ingen
Patrouille en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
Brigade équestre à Clichy-sous-Bois : entretien et soins aux chevaux © Hellio - Van Ingen
Opération d'interception des quads et deux roues en forêt régionale de Montgé © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

La brigade équestre : accueillir, sensibiliser et surveiller

Créée en 1999, la brigade équestre de l’AEV a pour mission première la surveillance des milieux naturels régionaux, et en particulier les massifs forestiers.
Elle accueille, informe les usagers et les sensibilise à l’environnement tout au long de l’année, afin de limiter les incivilités.
Ainsi, ces gardes-équestres ou écogardes accueillent les usagers qui fréquentent les sites et font respecter le règlement intérieur de l’Agence.

Les activités d’un écogarde de l’AEV

Les tournées à cheval constituent le cœur de l’activité de la brigade équestre.
Une liaison permanente est assurée entre les services et permet une grande réactivité : ainsi, tout évènement jugé anormal est consigné et signalé au technicien responsable du site concerné.
La brigade équestre de l’AEV parcourt en priorité les  sites de Seine-et-Marne et de Seine-Saint-Denis.
En particulier, les tournées de surveillance sont axées sur onze sites prioritaires,  sur lesquels chevaux et cavaliers se rendent en camion-van à partir des écuries :

- Forêt régionale de Rougeau (77)
- Forêt régionale de Bréviande (77)
- Forêt régionale de Bondy (93)
- Forêt régionale de Claye-Souilly (77)
- Forêt régionale Grosbois (94)
- Forêt régionale de Ferrières (77)
- Massif régional des Vallières (77)
- Base de loisirs de Vaires sur Marne (77)
- Forêt Régionale de Montgé (77)]
- Bois de La Grange (77)
- Bois de Célie (77)

Les écuries sont basées à Clichy-sous-Bois (93) et à Ferrières (77).
Ce sont les écogardes eux-mêmes qui assurent leur entretien , aussi bien dans les boxes (nettoyage) qu’à leurs abords.
Ils prodiguent également aux chevaux les soins quotidiens tels que leur alimentation, leur pansage, leur toilettage et les premiers soins vétérinaires.

Les chevaux de la brigade

Les sept chevaux de patrouille sont principalement de race selle français. Ils sont sélectionnés dès leur plus jeune âge pour leur calme, leur endurance et leur robustesse.
Acquis par l’AEV après la période de débourrage, ils sont ensuite dressés par les gardes équestres pour ce qui deviendra leur future activité : les rondes de surveillance sur les sites régionaux.
Progressivement mis au contact du public, ils sont conditionnés pour ne pas être effrayés par un simple ballon ou autre cerf-volant. Mais ils sont aussi préparés pour des interventions plus répréhensibles, comme par exemple auprès de certains motards circulant à vive allure, au mépris des usagers et de l’environnement.

2015-chevaux-BE-kooper-des-raids2015-chevaux-BE-mosquito-d-isadora2015-chevaux-BE-nofx-d-isadora2015-chevaux-BE-queen-pass
Kooper des Raids                                   Mosquito d'Isadora                                        Nofx d'Isadora                                                         Queen Pass
2015-chevaux-BE-senna2015-chevaux-BE-ohlala-du-home-22015-chevaux-BE-six-feet-under
Senna                                                           Ohlala du Home                                                     Six Feet Under

Écogardes : quelle formation pour quel statut ?

Formation :

Les écogardes se doivent d’avoir un niveau équestre conséquent afin de maitriser au mieux leur monture et ne pas mettre en danger le public lors des tournées.
Tous sont titulaires de l’examen fédéral Galop 7, voire du BEPJPS option équitation.
Cette expérience est de surcroit très importante pour une bonne compréhension de leur monture, tant physique que comportementale.
Du fait de leurs missions au contact du public, tous les cavaliers sont enfin Sauveteurs Secouristes du Travail.

Chevaux et cavaliers partent régulièrement en formation afin de parfaire leurs compétences.
Les écogardes bénéficient également chaque année de formations liées aux milieux naturels et à la gestion sylvicole, dispensées par le service éducation à l’environnement de l’AEV.

Statut :

Les écogardes ont un statut de fonctionnaires territoriaux et officient dans la filière culturelle en tant qu’adjoint du patrimoine.
Sur l’ensemble des espaces naturels gérés par l’AEV, les écogardes sont agréés, commissionnés et assermentés en tant que :
- garde particulier généraliste
- garde du domaine public routier
- garde des bois
- garde-chasse

De par leur mission de surveillance, et par le biais de leur assermentation en tant que « garde particulier » (agent chargé de certaines fonctions de police judiciaire), ils peuvent être amenés à verbaliser un contrevenant. Cependant, leur rôle a un caractère bien plus préventif que répressif.

Suivez-nous