La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
Duo de scarabées en forêt régionale de Ferrières
Duo de scarabées en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen
Natur'box 2021 - Lancement des appels à candidature
Natur'Box 2021 - Lancement des appels à candidatures
L'AEV, pour une région grandeur Nature !
L'AEV, pour une région grandeur Nature !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

3 questions à Stéphanie Joseph-Longuet, gestionnaire

15.10.20
Francilienne de naissance, Stéphanie participe, depuis plus de 20 ans, à l’aménagement et la gestion des espaces naturels régionaux, en réponse aux nouvelles attentes de la société. Agent d’accueil puis assistante et enfin gestionnaire, elle connaît aujourd’hui l’Agence comme sa poche ! Portrait d’une femme investie, toujours partante pour de nouvelles missions au service de l’intérêt général.

SJLOKsiteweb
Crédit photo : AEV

Quelles ont été tes motivations et ton parcours pour faire ce métier ?

Je suis parvenue à mon métier actuel au gré des rencontres et des opportunités que j’ai réussi à créer durant mon parcours professionnel.

J’ai quitté le cursus scolaire classique en 3ème, pour rejoindre un enseignement plus adapté à mes attentes de l’époque. Les choix d’orientation n’étaient pas aussi diversifiés qu’aujourd’hui ! J’ai opté pour un B.E.P. Secrétariat et Communication, qui m’a donné l’envie de poursuivre mes études. J’ai obtenu mon bac Sciences et Techniques du Tertiaire, puis entamé des études supérieures avec un BTS « Assistante de gestion » en alternance, car je souhaitais rapidement m’immerger dans le monde du travail.

J’ai toujours été très attirée par le relationnel, mêlant écoute et accompagnement, même si, paradoxalement, j’étais assez introvertie de nature. Je souhaitais également m’investir pour des missions d’intérêt général. La fonction publique répondait à ces deux aspirations et j'ai eu l’opportunité de rejoindre l’AEV pendant la recherche de mon alternance, en tant qu’agent d’accueil, il y a maintenant près de 20 ans.

Pourquoi avoir choisi l’Agence des espaces verts ?

À 20 ans, je n’avais jamais entendu parler de l’AEV. Je cherchais simplement à intégrer un organisme public et l’offre est tombée à point nommé ! Native de la région, j’avais déjà un intérêt marqué pour la protection de l’environnement en Île-de-France, qui n’a fait que se renforcer au fil des années.

Dès le départ, l’AEV m’a donné énormément d’autonomie et l’opportunité de proposer de nouvelles choses. Une fois ma courte mission d’accueil terminée, j’ai passé les concours de la fonction publique territoriale pour devenir assistante puis gestionnaire et encadrante, fonction que j’exerce aujourd’hui.

J’ai commencé par assister deux chargés de mission qui géraient de grands projets d’aménagement d’espaces naturels comme les jardins de Villarceaux, le potager de la Roche-Guyon ou encore la Coulée verte du sud parisien. Avec la multiplication des projets, une entité à part entière a été créée en 2004 pour internaliser l’ensemble des missions d’aménagement et de gestion. Intégrer cette mission en tant qu’assistante dès sa création a été une expérience très enrichissante, car tout était à faire ! J’ai très rapidement été rejointe par deux autres consœurs, afin d’accompagner au plus près l’aménagement, la gestion et le suivi des sites de l’AEV. Notre rôle est essentiel pour offrir aux Franciliens des espaces naturels régionaux accueillants et sécurisés.

Soutenue par ma hiérarchie, j’ai ensuite pu enrichir mon poste en devenant non seulement gestionnaire de marchés mais aussi responsable du pôle Assistantes au sein duquel j’avais évolué ces dernières années.

Quelles sont tes principales missions au quotidien ?

Du fait de ma « double casquette », mes missions sont extrêmement riches et variées. L’échange constant est vraiment la clé sur mon poste et, au-delà, pour la bonne gestion et l’entretien de nos espaces naturels régionaux.

La première partie de mes missions a trait à des tâches administratives. Je rédige et assure le suivi des marchés, en collaboration avec le service en charge de la commande publique, concernant par exemple l’entretien de nos espaces naturels, le mobilier d’accueil, la restauration écologique et le gardiennage équestre. Je traite également les conventions d’occupation du territoire, notamment celles octroyées gratuitement (ruches, potager, pâturage…). Un travail qui ne peut se faire sans l’aide précieuse des agents de terrain et des délégués territoriaux, qui ont la connaissance fine des enjeux du territoire et de l’historique des relations avec nos partenaires. Au total, ce sont une vingtaine de marchés couvrant les 15 000 hectares gérés par l’AEV et environ quarante conventions d’occupation du territoire à titre gracieux qui passent entre mes mains chaque année.

La seconde partie de mon poste consiste à accompagner quotidiennement trois assistantes qui traitent de sujets très divers comme les réponses aux différents courriers, les lettres de consultations, les procès-verbaux de réception des marchés, les demandes d’occupation du territoire dans le cadre de tournages de films, d’événements ou encore les sollicitations des usagers. En relation quotidienne avec les agents de terrain, elles constituent un lien essentiel entre le siège et les antennes locales. Nous nous réunissions très régulièrement pour partager les éventuels points bloquants et échanger.

J’ai enfin la chance d’être consultée et mobilisée par ma direction aussi bien pour les réflexions touchant à l’organisation de mon équipe et ses évolutions, que sur des sujets plus transversaux. C’est ainsi que j’assure la coordination interservices du bilan des collectivités, réalisé tous les ans et retraçant, territoire par territoire, les aménagements et les travaux réalisés durant l’année écoulée, ainsi que les partenariats noués et les actions de communication locales menées.
Un travail de longue haleine mais très valorisant, qui constitue une véritable vitrine de nos actions et de notre savoir-faire auprès des élus et des collectivités territoriales !

Suivez-nous