Château de la Roche-Guyon
Château de la Roche-Guyon
Vue sur la forêt et champ
Vue sur la forêt et champ
Coprin en forêt de la Roche-Guyon
Coprin en forêt de la Roche-Guyon

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Agissons ensemble contre les dépôts sauvages en Île-de-France !

08.11.19
Ménagers, encombrants, de construction ou encore industriels, les déchets sont une source de nuisances importante pour les Franciliens et l’environnement. Le 7 novembre, juste avant le démarrage de la semaine européenne de la réduction des déchets, la Région Île-de-France organisait la première journée régionale de lutte contre les dépôts sauvages : un moment de rencontre unique entre collectivités et autres acteurs locaux confrontés à cette problématique, avec un enjeu essentiel à la clef : l’amélioration de la qualité de vie des Franciliens et l’avenir de nos espaces naturels.

DepotSauvage-vignetteactuv2
Crédit photo : AEV 

Face à l’ampleur du phénomène en Île-de-France, nombreux sont ceux à avoir répondu à l’appel. Et pour cause : les dépôts sauvages représentent jusqu’à 25 kg par habitant et par an et génèrent des coûts de prise en charge très élevés.

Les forêts, principales victimes des dépôts sauvages

En tant que propriétaire et gestionnaire de 39 forêts régionales et près de 15 000 hectares d’espaces naturels, l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région d’Île-de-France est un acteur francilien de premier plan dans la lutte contre ce fléau : chaque année, ce ne sont pas moins de 4 000 m3 de déchets qui sont évacués, soit l’équivalent de 400 camions benne et un coût de près d’un million d’euros pour l’AEV.

En marge de la table ronde consacrée aux freins et leviers pour agir contre les dépôts sauvages, qu’ils soient diffus ou d’ampleur régionale, Juliette Faivre, Directrice de l’aménagement et de la gestion de l’AEV, a ainsi partagé son expertise. Elle a pu témoigner de l’importance du problème rencontré quotidiennement sur l’ensemble des espaces naturels régionaux, et de manière plus prégnante encore sur des sites comme la Butte Pinson, à cheval entre le Val-d’Oise et la Seine-Saint-Denis, ou la Forêt régionale de Ferrières, en Seine-et-Marne.

Une nécessaire coordination des acteurs

Cette journée a par ailleurs permis de recueillir différents retours d’expériences sur les actions concrètes menées en Île-de-France, de faire le point sur l’évolution du contexte réglementaire, mais aussi de réfléchir à une meilleure coordination des acteurs mobilisés sur cette problématique majeure. La tendance est aujourd’hui à la prise de conscience et à la mobilisation, afin de réduire collectivement et durablement les impacts des dépôts sauvages sur le territoire. De riches échanges ont émané des rencontres et des tables rondes, avec pour objectifs d’amplifier la dynamique régionale et territoriale mais aussi d’agir plus rapidement et efficacement.

hemicycle OK
Crédit photo : AEV / V. Pichot

Pour retrouver le replay et l'ensemble des supports des intervenants de cette journée, rendez-vous prochainement sur la plateforme idealCO.


En savoir plus

Suivez-nous