Coprin en forêt de la Roche-Guyon
Coprin en forêt de la Roche-Guyon
Vue sur la forêt et champ
Vue sur la forêt et champ
Château de la Roche-Guyon
Château de la Roche-Guyon

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Le tuto de l’été : les bons réflexes à adopter en forêt !

23.07.19
Entre un mégot de cigarette qui peut tourner à l’incendie et des déchets qui polluent sols et biodiversité, nos forêts ont vite fait de perdre patience. Les forêts régionales voient leur fréquentation considérablement augmenter durant l’été. Pour profiter pleinement de ces espaces de quiétude et de loisirs, l’AEV vous transmet les bons réflexes à adopter ! Nous partageons avec vous 5 préceptes sacrés à suivre pour assurer une bonne cohabitation entre usagers, mais aussi avec la faune et la flore des lieux. Suivez le guide ! 

Les barbecues en dehors des espaces prévus à cet usage, tu éviteras

Le barbeuc’, c’est super mais ça peut vite tourner à la catastrophe, alors évitons d’enflammer la forêt en se cantonnant aux espaces dédiés comme les aires de pique-nique. Quelques forêts proposent de grandes aires comme les Forêts régionales de Bréviande et de Ferrières (Seine-et-Marne), d’Écouen (Val d’Oise) ou encore de Bondy (Seine-Saint-Denis). Pour connaître tous les espaces naturels régionaux proposant des aires de pique-nique, rendez-vous sur la carte interactive de l’AEV !

carte inter

Aucun déchet en forêt, tu ne jetteras

Après un pique-nique, veillez à repartir avec tous vos déchets : les plastiques prennent des années à s’éroder et les restes de nourriture impactent l'instinct des animaux sauvages en les incitant à se rapprocher des humains, ce qui peut être dangereux à terme ! Gravats, déchets ménagers, électroménagers, déchets verts… Les dépôts sauvages sont interdits. Ils polluent les eaux et les sols, favorisent la diffusion de matériaux nocifs ou encore la prolifération de plantes invasives (renouée du Japon, laurier cerise, buddleïa) au détriment des espèces végétales locales.

Ton chien en forêt, tu guideras

Vos petits amis de compagnie sont de sortie ? Assurez-vous de bien les surveiller et de ne pas les laisser s’éloigner à plus de 100 mètres de vous. Les chiens de garde et de défense doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure. Ceux classés “chiens d’attaque” sont interdits dans toutes les forêts: 150 euros d’amende forfaitaire si vous prenez le risque ! Il en sera de même si votre chien de garde et de défense n’est pas équipé et surveillé comme il se doit.

Ta moto ou ton quad hors de la forêt, tu garderas

Pour la sécurité de tous, motos, quads et mini-motos sont proscrits de la forêt. Vous éviterez ainsi accidents ou amendes de 1 500 euros et immobilisation de l’engin à moteur jusqu’à 6 mois. La forêt vous en remerciera, car, au-delà de la dangerosité avec les promeneurs (notamment les enfants), le carburant génère de la pollution, le bruit dérange les animaux sauvages et les roues de ces véhicules piétinent végétaux et petites bêtes.

Le bois mort, habitat et garde-manger de la forêt, tu sauvegarderas

Le bois mort est indispensable à la forêt et au maintien de près d’un quart de sa biodiversité. Abri de nombreux insectes, champignons ou oiseaux, il est clairsemé par l’AEV dans les lieux éloignés du public. Autant dire qu’il n’a pas été déposé là à votre attention, mais plutôt à celle de nos amis les fourmis, les mésanges ou même les mousses.
Alors, convaincus ? En restant sur les sentiers balisés et en gardant ces 5 préceptes bien en tête, vous êtes maintenant sereins pour prendre un bon bol d’air frais et partir à la découverte de nos forêts régionales !

En savoir plus

Suivez-nous