Le Gardien de Gloria Friedmann en hiver
Le Gardien de Gloria Friedmann en automne
Interview Gloria Friedmann
Transport du gardien de Gloria Friedmann
Portrait d’Utrillo par Suzanne Valadon
Chevalets du parcours-découverte
Chevalets du parcours-découverte "Maurice Utrillo"
Parcours Maurice Utrillo - Les toits
Détail du gardien de Gloria Friedmann
Prise de parole de M. Fourcade (Pierrefitte) entouré de M. Dubreuil (AEV), Mme Abomangoli (région Île-de-France) et Mme Chartier (Montmagny)
Parcours Maurice Utrillo - Carrières

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Patrimoine d’intérêt régional : deux sites de l’Agence des Espaces Verts labellisés !

19.04.19
Bon nombre de sites non classés et non inscrits aux Monuments historiques participent pourtant à la qualité du paysage francilien. Pour restaurer et valoriser ces témoins de notre histoire, la Région Île-de-France a lancé le label « Patrimoine d’intérêt régional ». L’objectif ? Développer l’attractivité touristique de la région et révéler un patrimoine méconnu. Comment ? En accompagnant les propriétaires des sites labellisés dans leur restauration et leur valorisation. Le Kiosque de Rosny (Yvelines) et le Fort de Cormeilles (Val d’Oise), gérés avec attention par l’Agence des Espaces Verts (AEV) de la Région Île-de-France, font partie des heureux élus. Cap sur ces deux sites remarquables.

Le Kiosque de Rosny : une construction énigmatique, un élément exceptionnel du patrimoine francilien
Sans titre-2

Crédit Photo : AEV / L'Agence Nature - Fabien Chenel

Vestige rarissime de l’Exposition universelle de Paris en 1900, le Kiosque de Rosny est situé sur le belvédère de Châtillon en Forêt régionale de Rosny-sur-Seine (Yvelines), acquise et gérée par l’Agence des Espaces Verts pour le compte de la Région. Subtil mélange de bois et de mosaïques, il a été construit dans la menuiserie Leduc à Rosny-sur-Seine (Yvelines). Il porterait la signature de l’architecte Georges Boiret et du mosaïste Henri Bichi, fervent utilisateur des Émaux de Briare, réputés pour sublimer le mouvement artistique « Art Nouveau ». Sa fonction d’origine ? Plusieurs hypothèses sont émises : guichet pour le contrôle des tickets d’entrée, kiosque pour les commerçants... le thème végétal de ses mosaïques nous confirme toutefois une chose : son emplacement probable dans le palais de l’agriculture ou l’exposition d’horticulture. Cet édifice Art Nouveau est unique en son genre et regorge de secrets que l’AEV n’a pas encore percés ! Une œuvre d’intérêt patrimonial majeur pour l’Île-de-France, dont la valorisation participera incontestablement à l’attractivité touristique de la région.

Le Fort de Cormeilles, un témoin historique inscrit dans le paysage métropolitain

Sans titre-1

Crédit Photo : AEV / L'Agence Nature - Fabien Chenel

Construit entre 1874 et 1877, le Fort de Cormeilles situé dans le Val d’Oise est un témoin de l’histoire défensive française, illustrant parfaitement le système de défense de la capitale mis en place à la suite de la défaite de 1870. Ce type de fort, remplaçant les fortifications bastionnées mises en place notamment par Vauban, était innovant pour l’époque par l’apparition du cavalier (nouvel élément de fortification) et des dispositifs de tir de longue portée. L’édifice présente un intérêt régional certain. Vallée et forêt de Montmorency, boucles de la Seine, Mont-Valérien… Directement relié aux autres éléments paysagers du nord-ouest de la capitale, il s’inscrit pleinement dans le panorama métropolitain. Sa situation au sommet de la butte de Cormeilles offrant des vues lointaines sur la région et son bon état de conservation général sont des atouts clés pour en faire un site touristique à visiter dans le Val d’Oise.

Suivez-nous