La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

3 questions à Olivier Pratte, conservateur des Réserves naturelles régionales

07.11.17
photo-retenue-pour-larticle

Des Boucles de Moisson jusqu’au Grand Voyeux en passant par les Seiglats ou le Marais de Stors, Olivier travaille chaque jour à donner à la biodiversité toute la place qu’elle mérite. Rencontre avec un passionné !

Quelles ont été tes motivations et ton parcours pour faire ce métier ?

J’ai toujours été passionné par la nature ! Au départ, mon attention se portait principalement sur les animaux. Cela a commencé par la tenue d’un carnet de terrain lors de balades au cours desquelles je notais méthodiquement mes observations sur la faune environnante.

Par la suite, j’ai décidé de devenir bénévole pour le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord-Pas-de-Calais (GON), grâce auquel j’ai perfectionné mes réflexes naturalistes.

Puis, souhaitant faire de ma passion mon métier, j’ai entamé un cursus universitaire en génie écologique. Si je dois la plupart de mes connaissances faunistiques à mon expérience du terrain et à mon investissement associatif, ces études m’ont permis de leur donner des bases scientifiques solides.

Pourquoi avoir choisi l’Agence des espaces verts ?

La faune ne s’arrête pas aux frontières administratives dessinées par les Hommes. Pour comprendre et protéger la nature, il faut avoir une vue d’ensemble et travailler à l’échelle de la Région le permet. C’est pourquoi, après avoir été salarié pendant 10 ans par le GON, j’ai choisi de postuler à l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France. Son rôle de gestionnaire d’espaces naturels à l’échelle régionale, unique en France, a été déterminant dans mon choix.

Quelles sont tes principales missions au quotidien ?

En collaboration avec les techniciens présents sur le terrain, mon travail consiste à ce que chacune des Réserves naturelles régionales (RNR) placée sous ma responsabilité soit gérée conformément à son plan de gestion.

Ce dernier est un document qui présente et hiérarchise les différentes opérations destinées à protéger la faune et la flore, pour une durée de 12 ans. Cela peut paraître beaucoup pour certains. Mais la nature n’a pas le même rythme que nous ! S’y adapter permet de suivre au jour le jour l’évolution des écosystèmes afin de comprendre comment, sur ces sites, les différents usages – humains comme animaux - de la nature peuvent cohabiter harmonieusement.

C’est pourquoi, en complément des inventaires faunistiques et floristiques, ainsi que des travaux de restauration et d’entretien régulièrement réalisés, un comité de gestion est organisé chaque année dans chacune des RNR du territoire. Constitués de tous les acteurs présents sur les Réserves, ces comités ont pour but de suivre les actions et de valider le budget qui leur est consacré. Un bel exemple de concertation !

En savoir plus

Suivez-nous