La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Vivre en région Île-de-France : Les Champs des Possibles de Saulx-les-Chartreux

03.05.17
les-champs-des-possibles-site


À vingt kilomètres au Sud de la capitale se trouve un lieu bien particulier, au cœur du village de Saulx-les-Chartreux, dans le département de l’Essonne. Ici, des gens de tous âges et de tous horizons viennent faire leurs premiers pas dans le secteur de l’agriculture. Embarquez pour une aventure unique, grâce à l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France.


Direction « Le Triangle Vert », au cœur du PRIF de l’Hurepoix. Depuis 2003, agriculteurs, élus et acteurs locaux ont mis en commun leurs forces pour maintenir une zone agricole préservée au cœur d’un secteur fortement urbanisé regroupant les communes de Marcoussis, Saulx-les-Chartreux, Champlan, Nozay et Villebon-sur-Yvette.

C’est en s’inscrivant dans ce contexte que l’AEV a loué, en 2013, 10 ha de terres agricoles, situés sur le territoire de Saulx-les-Chartreux, à la coopérative Les Champs des Possibles. En effet, cette structure accompagne les créateurs d’activités agricoles en leur permettant de tester, en grandeur réelle, leur projet d’installation dans différents secteurs (maraîchage et céréales, agriculture biologique ou circuits courts).

Et ça marche !

« Terre en vue ! »


Ainsi, Maëla Le Guillou décide il y a 4 ans de se reconvertir dans l’agriculture, suite à un début de carrière tourné vers l’international. Suit un stage en Bretagne où elle découvre et se passionne pour le métier de paysan-boulanger. Puis, souhaitant construire son projet en Île-de-France, la jeune femme se tourne vers Les Champs des Possibles, et décide de tenter l’aventure.

« Dès que ma candidature a été acceptée, un paysan expérimenté m’a accueillie. Il m’a alors prodigué conseils et encouragements tout au long de mon parcours », se souvient-elle. « Ce soutien humain a été essentiel pour moi ! » Une fois sa période de test finie, Maëla souhaiterait même accueillir une personne couvée au sein de sa propre activité, afin de perpétuer ce compagnonnage.

Dans le parcours de chaque aspirant-paysan, « l’accession à la terre est un défi majeur », selon Elisabeth Lavarde, maraîchère en test d’activité, elle aussi aux Champs des Possibles.

En cela, le partenariat foncier avec l’AEV est essentiel. En effet, l’Agence reste en lien régulier avec Les Champs des Possibles, afin de préparer, via la prospection foncière, la sortie et l’installation des personnes sur le territoire francilien.

« C’est un partenariat bénéfique à chacune des parties, explique Sylvain Péchoux, responsable au sein de l’association, car notre structure forme les fermiers qui, demain peut-être, loueront les terres agricoles gérées par l’AEV afin d’y développer leur exploitation ! »

En savoir plus

Suivez-nous