La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

La Tégéval sur les rails !

23.12.14
Grand projet de l'AEV, mené de concert avec le département du Val-de-Marne et la Région Ile-de-France au sein du syndicat mixte d'étude et de réalisation (SMER), la Tégéval poursuit son chemin au terme d'une année riche en travaux d'aménagement.


Un an après le coup d'envoi de ses travaux, où en est la Tégéval ? Tout au long de l'année 2014, la coulée verte a poursuivi sa route, avec toujours le même objectif : accompagner les dynamiques naturelles. Elle doit, au terme de 15 ans de travaux, recoudre un territoire coupé en deux, sur les plans visuel et écologique, par le tracé de l'interconnexion Est du TGV, entre Créteil et Santeny. Au total, ce sont 1,3 km qui ont été aménagés cette année, tandis que, sur son tracé, 7 km sont d'ores et déjà accessibles. Cette première phase de « réparation végétale » du territoire, dont les travaux se sont étalés sur douze mois, a permis la plantation de 339 arbres et 11 000 arbustes sur trois sites : le parc Saint-Martin à Limeil-Brévannes et les abords de la Plage bleue et du parc des Charmilles à Valenton. Prochaine étape : le franchissement de la RN406 par la passerelle imaginée par Marc Mimram, dont le chantier a débuté mi-octobre. Un véritable défi technique qui rallongera, fin 2015, la Tégéval d'un kilomètre, entre les 200 mètres de la passerelle et l'aménagement des zones de réception.

Deux nouveaux chemins verts à Valenton

L'opération Roseaux-Plage Bleue a permis de relier la voie piétonne et cyclable qui existait déjà le long du parc départemental de la Plage Bleue au rond-point des Roseaux, dans un souci de continuité. « Nous aménageons prioritairement toutes les zones qui constituent des ruptures du parcours » justifie Gilles Duquenoy, chef du projet « La Tégéval » à l'AEV. Cette lacune est aujourd'hui comblée par une voie verte de 600 m sertie dans un écrin planté. Ecrin... et écran de verdure qui permet aux piétons et aux cyclistes de s'affranchir, d'un côté, de la route départementale et, de l'autre, d'un vaste parking de stockage de véhicules, masqué par un merlon planté d'arbres et d'arbustes indigènes. Un parcours décidément très vert, puisque les leds qui l'éclairent ne s'allument qu'au gré des passages afin de réaliser des économies d'énergie et de ne pas troubler la faune et la flore. Un peu plus bas, le long du parc des Charmilles, la Tégéval se fraye désormais un chemin piéton et cycliste sur 330 m, à l'ombre de 21 charmes, tandis que 2 900 plantes couvre-sols complètent la palette végétale de cette portion de la coulée verte réservée aux piétons et aux cyclistes.

2014-actu-chemin-pieton-valenton
Le tout nouveau chemin piéton à Valenton

L'histoire continue à Saint-Martin

La Tégéval a permis de restaurer la composition initiale du parc Saint-Martin de Limeil-Brévannes, ancienne propriété privée aménagée au xixe siècle qu'elle traverse sur 350 mètres. Pour rétablir la perspective visuelle initiale sur la plaine centrale, des marronniers, qui bouchaient la vue, ont été abattus, et 6 200 arbustes et 32 arbres caractéristiques de la Région Ile-de-France ont été plantés dans le but de renforcer la biodiversité locale et de régénérer le parc, en particulier le long de ses limites. Grâce à la Tégéval, les riverains peuvent désormais relier de façon agréable, par de nouveaux cheminements éclairés, les parties est et ouest du quartier Saint-Martin, récemment rénové dans le cadre d'un projet ANRU.

Demain, faire vivre la Tégéval

Ces trois aménagements ont été inaugurés le 18 octobre 2014 sur le site Roseaux-Plage Bleue, presque un an jour pour jour après le lancement officiel des travaux de la Tégéval. L'événement a attiré une centaine de personnes parmi lesquelles de nombreux riverains invités à s'exprimer de façon ludique sur un stand photo où ils pouvaient poser avec leurs idées d'animations et repartir avec leur photo souvenir. De quoi constituer une banque d'images... et d'idées. « Ce stand participatif répond à notre volonté d'imaginer, au-delà de la circulation douce, des espaces correspondant aux usages souhaités par la population, précise Gilles Duquenoy. Le recensement de ces idées pourrait déboucher sur le lancement d'un appel à projets en direction des acteurs du territoire ». Des associations (jardins familiaux, croqueurs de pommes, Nature & société etc.) ont déjà exprimé leur volonté de s'inscrire dans la continuité de la Tégéval. « On a de beaux projets à imaginer ensemble sur les emprises un peu plus larges de la Tégéval », conclut Gilles Duquenoy.

2014-actu-newsletter-idee-tegeval
Retrouvez ici toutes les idées des riverains pour leur Tégéval

En savoir plus

Suivez-nous