La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Entre culture et nature : une seconde jeunesse pour le petit kiosque de Rosny

17.09.14

Territoire concerné: Rosny

Pendant plus de deux ans, l’AEV s’est employée à la restauration de ce vestige rarissime de l’Exposition universelle de 1900. Inauguré ce mardi sur le belvédère de Châtillon en forêt régionale de Rosny, il est l’un des symboles forts du lien « Culture-Nature » que développe l’Agence sur les territoires qu’elle gère.

Un monument unique et regorgeant de secrets

Construit au XXème siècle à Rosny-sur-Seine dans la menuiserie Leduc, le kiosque est réputé être un vestige de l’Exposition universelle de Paris en 1900. Il aurait été conçu par l’architecte Félix Boiret, tandis que ses mosaïques sont très certainement l’œuvre du mosaïste Florentin Henri Bichi.
Construction énigmatique, ce kiosque n’a pas encore révélé tous ses secrets. Plusieurs hypothèses sont émises quant à ses fonctions lors de l’Exposition universelle : il aurait pu servir de guichet pour le contrôle des tickets d’entrée, mais aussi de kiosque pour les commerçants. Toutefois, le thème végétal dominant de ses mosaïques (feuillages, fleurs, fruits...) constitue un bon indice de son emplacement probable au sein de l’exposition : palais de l’agriculture, exposition d’horticulture, nourriture et restauration...
Une fois l’Exposition universelle terminée, le belvédère aurait alors été racheté par la famille Leduc, autrefois propriétaire du domaine de Châtillon, et transporté à son emplacement actuel où il coule des jours paisibles depuis plus d’un siècle.

Une restauration fidèle à ses origines

Construction basée sur un plan hexagonal, composée de six poteaux de chêne peints en blanc entre lesquels s’insèrent les supports des mosaïques, l’architecture de ce kiosque est particulièrement remarquable.
Toutefois, le kiosque a subi les épreuves du temps et les dégradations : incendie, vandalisme, destruction des mosaïques... En 2012, sa toiture fut même occupée par un nid de frelons !
Consciente de la valeur patrimoniale de cet édifice, l’agence a donc décidé de prendre entièrement en charge sa remise à neuf. Afin de respecter le caractère unique de son architecture, la restauration a été supervisée par un architecte du patrimoine, et réalisée par des entreprises spécialisées. Tandis qu’une nouvelle ossature en bois était réalisée par CORCESSIN, les mosaïques ont été entièrement restaurées, dans les ateliers de SOCRA, entreprise spécialisée dans la conservation et restauration d’œuvres d’art.
Puis, les différents éléments ont été progressivement réassemblés, cet été, directement sur le belvédère.
Un véritable renouveau pour ce petit kiosque, qui fait la fierté de l’Agence et ravira les promeneurs assoiffés d’histoire... et de promenades en forêt !

« Le lien « Culture-Nature » prend tout son sens en Île-de-France ! »


smallJournees-europeennes-du-patrimoine-2014 mediumThématique phare des prochaines Journées du Patrimoine, le lien entre patrimoine naturel et culturel est mis en exergue par l’AEV, depuis plusieurs années déjà, sur certains des territoires qu’elle gère.
En redonnant leurs lettres de noblesse à des monuments historiques (kiosque de Rosny, mur d’enceinte en forêt de Grosbois, chapelle romane à Montgé), ou bien en collaborant avec des artistes (Le Gardien de Gloria Friedmann à Rougeau, les totems sculptés de Daniel Stinus à Ferrières), l’agence souhaite favoriser l’accès de tous les Franciliens à la culture et de manière plus générale, développer ce lien « Culture-Nature ».











En savoir plus

Suivez-nous