La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Au Sénat, la nature voit les choses en grand !

19.09.14

Du 20 septembre au 18 janvier, les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris accueillent la biodiversité, dans une exposition dont toute la puissance du message est véhiculée par son nom : Hyper Nature...
Naturellement partenaire de cet événement d’exception, l’AEV y présentera son Epidalea calamita, espèce remarquable et protégée de la famille des crapauds.

Vous faire découvrir la nature comme vous ne l’avez jamais vue… Telle est la promesse de l’exposition Hyper Nature, présentée par le Sénat et Biotope, du 20 septembre 2014 au 18 janvier 2015, sur les grilles du Jardin du Luxembourg. Le photographe Philippe MARTIN nous propose ainsi d’explorer les merveilles dont regorge notre planète à travers une série de 80 images exceptionnelles, troublantes de réalisme.

C’est grâce au procédé de l’ « hyper focus », permettant d’atteindre un niveau de netteté parfaite, que l’écologue et photographe naturaliste invite les visiteurs à un spectacle hors norme.
Des bords de la Méditerranée aux forêts tropicales, libellules, orchidées, serpents, caméléons, grenouilles…, les espèces animales et végétales se sont prêtées au jeu de la prise de vue pour s’exposer, le temps d’une expérience unique, dans les moindres détails.
Dans une société où l’image est plus que jamais omniprésente, Philippe MARTIN s’appuie sur la puissance de l’outil photographique pour interpeller et démontrer que la beauté de la nature est partout : dans son environnement proche ou plus lointain, sur terre et même dans l’eau - poissons, anémones de mer ou encore amphibiens rejoignent aujourd’hui le bestiaire du photographe.
Surprenante, changeante, résiliente, généreuse, la nature fait partie d’un patrimoine universel que nous avons le devoir de préserver. Le travail de Philippe MARTIN est une belle invitation à repenser notre relation à la nature en prenant le temps de contempler la richesse de la biodiversité, même ordinaire, qui nous entoure.

Un crapaud nommé Calamite

crapaud-calamite-hypernatureParmi les clichés présentés dans cette exposition, l’Agence des espaces verts vous invite à découvrir celui du crapaud Calamite, trésor méconnu de la biodiversité francilienne.

Proche parent du crapaud commun, ce crapaud Calamite se distingue par sa peau, marbrée de tâches couleur olive. Affectionnant la végétation peu fournie et les sols meubles, on le rencontre notamment dans les anciennes carrières.
Très mobiles, les jeunes spécimens peuvent parcourir 2 à 3 kilomètres dès leur naissance, à la recherche de milieux aquatiques favorables à leur hivernage, puis à leur reproduction. À cette période qui s’étend d’avril à juin, les mâles entonnent alors des chants de séduction caractéristiques, parfois audibles à plusieurs kilomètres !

Assez répandue au début du XIXe siècle, la population des crapauds Calamite a fortement diminué durant le XXe siècle, et l’espèce se fait aujourd’hui rare en Île-de-France. Bien que son milieu de reproduction puisse paraître répandu, la fragmentation et la raréfaction de son habitat réduisent son territoire vital, la menaçant d’isolement.

Afin de lutter contre la disparition du crapaud Calamite, l’Agence des espaces verts s’efforce notamment de restaurer son habitat naturel et de nettoyer les végétaux des mares dans lesquelles il se reproduit. Elle assure également le suivi des effectifs des populations sur ses sites.

En images...

L'exposition Hypernature sur les grilles du Sénat

Crédits photos : © Philippe MARTIN / © AEV

En savoir plus

Suivez-nous