La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Un platane d’un charme fou

27.05.14
Le 21 mars, un vénérable platane du Val d’Oise a été choisi pour représenter l’Île-de-France au concours « Arbre de l’année ». Une candidature à soutenir sur www.arbredelannee.com !

Pas de doute, c’est une belle plante : diamètre de 3,3 mètres, surface au sol de 1500m2, ce splendide platane d’Orient, vieux de 400 ans, représente l’Île-de-France dans le cadre du concours « Arbre de l’année ». Comme chaque année depuis trois ans, cette « opération Miss France des ligneux » élit un être à feuilles ou à aiguilles parmi 23 candidats hexagonaux. Si la première étape est franchie pour le Platanus orientalis de Saint-Cyr-en-Arthies, rien ne dit que le beau feuillu du Val d’Oise accédera à la première marche du podium. Pour l’y pousser, il suffit cependant de cliquer. Chaque candidature peut en effet être directement soutenue sur le site internet dédié : pour voter, une seule adresse, www.arbredelannee.com, où, à la catégorie « nominés », chaque lauréat régional se dévoile des racines à la cime. A découvrir par exemple, un chêne pédonculé de Haute-Normandie ou un hêtre tortueux auvergnat, qui pourraient bien mettre en danger le candidat francilien.

50 arbres en lice

Ce dernier n’a en tout cas pas à rougir de son parcours : un choix difficile pour cette troisième édition, où près de 50 arbres étaient en lice pour gagner le titre tant attendu. Exceptionnellement, le jury a donc décerné deux prix coups de cœur supplémentaires : un majestueux cèdre du Liban situé à la sortie de l’aéroport Charles-de-Gaulle et un hêtre tortillard enraciné dans l’Arboretum de Segrez, à Saint-Sulpice-de-Favières (91) ont été primés. Le 21 mars, à l’occasion de la Journée internationale des forêts, plus de cinquante personnes assistaient à la cérémonie, qui a vu Benoît Dautelle, horticulteur en Île-de-France, recevoir le trophée pour l’arbre qu’il avait présenté : un véritable coup de foudre, raconte-t-il, très ému, pour ce platane géant qu’il a découvert en allant acheter des tomettes dans le château et qui prospère depuis le 16ème siècle sans aucune intervention humaine ! Que les autres candidats se rassurent : les photos des plus beaux sujets régionaux feront l’objet d’une exposition à Paris à l’automne 2014. Quant au résultat, rendez-vous le 22 septembre prochain, où deux arbres seront récompensés à travers le « Prix du public » et le « Prix du jury ». Qui prendra la place du chêne de Saint-Civran, spécimen multicentenaire de la région Centre et dont les dimensions impressionnantes - 7 mètres de circonférence pour une hauteur de 12 mètres – avait en 2013 conquis le jury ? Sortez vos feuilles, les paris sont ouverts !

En savoir plus

Suivez-nous