La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Forêt de Rougeau : les jonquilles sont de retour !

19.03.14

Territoire concerné: Rougeau et Bréviande

Voilà une nouvelle qui fleure bon le printemps : les premières jonquilles ont pu être observées la semaine dernière en forêt régionale de Rougeau ! L’occasion de profiter du beau temps pour aller les admirer et les cueillir … avec parcimonie !


Cette année, le printemps est en avance, et les premières jonquilles pointent déjà le bout de leurs trompettes dans nos sous-bois !
Une bonne raison d’aller (re)découvrir la forêt régionale de Rougeau, dans laquelle nos techniciens ont pu prendre de bien jolies photos de ces fleurs si particulières.

Le saviez-vous ?


En réalité, la plupart des « jonquilles » que l’on trouve dans nos sous-bois sont des narcisses jaunes (Narcissus pseudonarcissus), espèce commune aussi appelée narcisse « trompette » en raison de la forme évasée de sa fleur.
Mais alors, que sont les véritables jonquilles ?
Espèce plus rare,  cultivée notamment à Grasse pour son parfum, la Narcissus jonquilla doit son nom à ses feuilles étroites en forme de jonc (lat. jonco).
Au cours de l’histoire, l’essor  du tourisme et du journalisme ont popularisé l’appellation « jonquille » qui est finalement passée dans le langage courant pour désigner ces deux espèces qui se ressemblent tant !

 

Rappel : La jonquille étant une espèce de plus en plus menacée en Île-de-France, sa cueillette est réglementée et limitée à un usage familial : en l'occurence, les bouquets réalisés ne sauront excéder 10 tiges par personne.

En savoir plus

Suivez-nous