La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
Un acteur essentiel pour un salon réussi
Retour sur un salon de l'Agriculture réussi !
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Téléchargez maintenant l'appli mobile Pan pour découvrir les parcours de l'AEV dans les forêts régionales !
Téléchargez maintenant l'appli mobile Pan pour découvrir les parcours de l'AEV dans les forêts régionales !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

A Villepinte, 50 jardins familiaux créés grâce à l’AEV

31.01.14
De nouveaux jardins familiaux fleuriront bientôt le pavé, grâce à une subvention attribuée par l’AEV. Retour sur un projet en herbe, en plein cœur de la dense banlieue parisienne.

Villepinte, une vingtaine de kilomètres au nord-est de Paris. Plus connue pour la hauteur de ses grands ensembles et la taille du parc des expositions que pour sa verdure - à peine 10 m2 par habitant ! – cette commune densément peuplée de Seine-Saint-Denis a toujours souffert de son manque d’espaces verts. Une situation qui pourrait bien changer en 2014 : depuis cinq ans, la municipalité s’est en effet engagée dans un programme de rénovation urbaine, programme dont elle récoltera cette année les fruits… et les légumes.
Au 64, rue Paul Vaillant Couturier, là même où pousse encore une friche urbaine, 50 jardins familiaux remplaceront bientôt les 7000 m2 de broussailles. « En créant ces jardins, Villepinte lutte contre la progression de la ville dans un milieu sensible soumis à une très forte pression urbaine, entre la Francilienne et la ville », analyse Jean-Pierre Pioger, chargé de mission territoriale à l’AEV. Plus de 100 000 euros ont donc été attribués à la commune par l’agence afin d’aider au financement des travaux. « Ce projet intéressait l’AEV à double titre : social, mais aussi environnemental, puisque cette parcelle de terre verra se recréer un lien entre les habitants, le tout dans le respect de l’environnement car ces jardins seront cultivés en bio, c’est-à-dire sans pesticides ! »

Particularité de ce projet, sa modularité : chaque jardin sera en effet adapté selon les besoins du jardinier qui se verra confier la parcelle - en tout, 120 m2 à faire fleurir et fructifier. « 120 m2, c’est bien, fait remarquer Jean-Pierre, moins, ce ne serait pas agréable pour l’usager, car chaque parcelle sera équipée d’un petit abri de jardin et d’un récupérateur d’eau. En conséquence la surface nette s’approche en réalité des 70 m2, mais cela reste une taille confortable pour cultiver son potager. »

Une place remarquable

En plus des jardins, 200 m² seront laissés libres au centre de l’espace, et pensés à l’image d’une place de village : abrité d’un arbre remarquable et agrémenté d’un kiosque, nul doute que l’endroit servira bientôt de lieu de rencontre à tous ceux qui bêcheront et bineront alentours – de quoi échanger astuces et conseils, d’autant que les activités pédagogiques ne manqueront pas.
Un verger mené en espaliers et en cordeau sera planté afin d’initier petits et grands à l’arboriculture, et neuf tables de culture de hauteurs différentes permettront à tous, personnes âgées, à mobilité réduite ou enfants, d’apprendre le b.a.-ba du potager.
Enfin, le fond de la parcelle sera laissé à l’état naturel afin d’y maintenir la biodiversité existante : hôtel à insectes et mare seront bien entendu accessible à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite, à l’image de l’ensemble du jardin… Gageons qu’humains et animaux devraient se satisfaire très vite de ce nouvel espace - d’ailleurs 130 personnes étaient déjà présentes lors de la cérémonie d’attribution des lots. Pour la première fois, verra-t-on un embouteillage au potager ?

En savoir plus

La région Île-de-France… tout un monde !

07.11.16
La région Île-de-France… tout un monde !
1976 -2016 : l’AEV célèbre cet automne quatre décennies de gestion des espaces naturels franciliens. 40 bougies matérialisées par 40 photographies, présentées au public dans le très bel écrin naturel du Parc floral de Paris, pour rappeler que la région ne se résume pas à son agglomérat...
Lire la suite

Suivez-nous