Mara des bois
Champ de salades sur la plaine maraîchère de Montesson
Vue panoramique sur Mantes-la-Jolie
Jardins partagés à Cormeilles en Parisis
Plantation de salades
Vaches highland de la plaine de l'Ormetteau
Terres agricoles à Méry-sur-Marne
Pâturage ovin à Rosny
Les Agriculteurs Juniors
Vache et son veau

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Maintenir l’agriculture près des villes

En Île-de-France plus qu’ailleurs, l’étalement urbain menace l’activité agricole. Durant les 15 dernières années, la surface agricole francilienne a diminué de 30 000 hectares, ce qui correspond à la disparition de 250 fermes. Pourtant, l’agriculture joue un rôle essentiel. Au-delà de ses valeurs économique, environnementale, culturelle et sociale, elle contribue à la qualité du cadre de vie de tous les Franciliens. L’AEV se mobilise pour lutter contre la pression urbaine et est aujourd’hui garante du maintien de 17 000 hectares de terres agricoles. Des acquisitions foncières ciblées lui permettent chaque année de lutter contre la spéculation et d’installer de jeunes agriculteurs.

Pour une agriculture périurbaine durable et diversifiée

L’AEV contribue au maintien de zones agricoles fonctionnelles et pérennes. Pour cela, elle incite les collectivités locales à prendre en compte l’agriculture dans leurs documents d’urbanisme et crée des Périmètres régionaux d’intervention foncière (PRIF), notamment dans les secteurs agricoles périurbains. Au-delà de cette priorité, et en accord avec le Schéma directeur de la région Île-de-France, l’AEV soutient une agriculture vivante et durable à travers quatre objectifs :

En savoir plus

Suivez-nous