La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
Un acteur essentiel pour un salon réussi
Retour sur un salon de l'Agriculture réussi !
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux
L'étang du Morillon sur la réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux © Hellio - Van Ingen
Visuel Natur'Box AEV
Les animations nature 2017 sont arrivées ! Inscrivez vous dès maintenant sur le site !
Téléchargez maintenant l'appli mobile Pan pour découvrir les parcours de l'AEV dans les forêts régionales !
Téléchargez maintenant l'appli mobile Pan pour découvrir les parcours de l'AEV dans les forêts régionales !
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Biodiversité: au rapport !

09.12.13

Bien avant que la biodiversité ne devienne «tendance», l’Agence des espaces verts (AEV) agissait déjà avec passion et patience au service de la biodiversité francilienne. Décidée à le faire savoir plus largement, elle vient de publier son premier rapport 2010 entièrement dédié à la biodiversité. Révélations.

L’Ile-de-France recèle une formidable palette animale et végétale dans ses massifs forestiers. Mais ils sont voués à accueillir de plus en plus de visiteurs qui viennent légitimement y respirer.

Comment dès lors protéger les espèces ? En y pratiquant, comme le fait l’AEV, une gestion différenciée et en sensibilisant le public sur la fragilité des écosystèmes forestiers.

AEV, pionnier de la biodiversité

En acquérant des espaces naturels et en les préservant depuis 35 ans, l'AEv a protégé de nombreuses espèces faunistiques et floristiques, mais également la qualité des sols et des sous-sols. Beaucoup de nappes phréatiques sont en effet protégées par les forêts.

Cette protection «historique» trouve une prolongation naturelle dans le travail quotidien des 128 agents de l’AEV (suppression des produits phytosanitaires depuis 5 ans, restauration progressive de milieux disparus...) et les nombreuses actions de sensibilisation à l’égard du public, jeune notamment (programmes Forestiers juniors, Agriculteurs juniors...).

La biodiversité est donc bel est bien inscrite dans l’ADN de l’AEV. Pour autant, l’Agence a franchi un cap supplémentaire en constituant en 2010 une équipe dédiée. «Nous avons recruté 4 personnes dédiées à l’écologie, explique Eric Goulouzelle, Directeur général adjoint de l’AEV. Auprès d’Arnaud Tositti, conservateur des réserves naturelles, collaborent un chargé de mission écologie, une chargée de mission environnement, un technicien réserves naturelles régionales et un éducateur à l’environnement».

Chiffres, techniques et exemples à l’appui. 

Cette équipe s’est beaucoup investie, pilotant notamment de nombreux diagnostics et études scientifiques. «Ce rapport biodiversité 2010 synthétise les efforts de l’Agence sur le sujet. Le résultat est considérable car l’écologie est un sujet transversal intégré à chacune de nos actions», observe Arnaud Tositti.

Ainsi, les équipes tiennent compte des cycles biologiques de la faune et de la flore avant de lancer un projet. Pour les aménagements, elles utilisent des outils et modes opératoires, comme le débardage à cheval1 , qui respectent la sensibilité des milieux.

Diffusé auprès des partenaires institutionnels et associatifs - Office national des forêts (ONF), Office National de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), Office national de l'eau et des milieux aquatiques (ONEMA), ministères, conseils généraux, communes, intercommunalités, Natureparif, Museum d’histoire naturelle, conservatoires d’espaces naturels...– ce rapport précise les moyens techniques et financiers mobilisés selon les lieux.

«La biodiversité est une question coûteuse et complexe. Certaines actions peuvent paraître traumatisantes alors qu’elles sont bénéfiques pour la biodiversité. Nous avons dû par exemple abattre des arbres en forêt régionale de Rosny pour restaurer 20 mares. Résultat : on y retrouve aujourd’hui toutes leurs richesses associées: végétation, insectes, animaux aquatiques...», illustre Arnaud Tositti.

L’ensemble de ces données naturalistes, accumulées depuis plusieurs décennies est aujourd’hui indispensable à la réalisation de projets d’envergure nationale.  La collaboration menée actuellement avec Natureparif2 s’incrit, à titre d’exemple, dans ce cadre. 

Ce travail de fourmi méritait d’être mieux partagé. C’est dorénavant chose faite.

 

Notes

1 Action qui consiste à évacuer les arbres coupés depuis la zone où ils ont été abattus jusque la bordure de route.

2 Parmi les illustrations : la réalisation du Système d’information sur la nature et le paysage (SINP). L’AEV transmet à Natureparif la totalité des études qu’elle a menées sur les domaines régionaux. Ces données alimentent le SINP, qui dès 2014, permettra de les mettre à disposition des différents publics, de faciliter leur mobilisation, d’évaluer les impacts des plans et projets des différents aménageurs, et de diffuser les engagements européens ou internationaux. 

En savoir plus

Les espaces naturels régionaux font leur cinéma !

25.01.17
Les espaces naturels régionaux font leur cinéma !
Clap ! Ça tourne ! L’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France sera présente au Salon des lieux de tournage les 31 janvier et 1er février au Carreau du Temple à Paris pour y faire valoir la diversité des espaces naturels régionaux pouvant faire office de décors à de no...
Lire la suite

Suivez-nous