Végétation haute dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras
Végétation haute dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras
Prairie dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras
Prairie dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras
Coin de forêt dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras
Coin de forêt dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras
Herbes hautes dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras
Herbes hautes dans l'espace naturel régional de la Vallée du Morbras

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Vallée du Morbras

Avec ses forêts et ses versants cultivés, la vallée du Morbras est un véritable coin de campagne au cœur de la ville enclavé dans l’Est du Val-de-Marne.

Un maillon essentiel de la Ceinture verte régionale

Le Morbras, petit affluent de la Marne d’une vingtaine de kilomètres de long, prend sa source en forêt régionale de Ferrière à Pontcarré (77) et se termine à Bonneuil-sur-Marne (94). Il traverse le centre du vieux village de la Queue-en-Brie, à 15 kilomètres au Sud-Est de Paris, dans le département du Val-de-Marne.
C’est sur cette commune, de part et d’autre de la rue Jean Jaurès, que s’étend le périmètre régional qui coupe transversalement la vallée du Morbras. Une urbanisation traditionnelle linéaire accompagne le tracé de cette voie du bourg ancien. Le chemin de grande randonnée de pays (GRP) de la Ceinture verte traverse le Morbras à ce même endroit.
Lieu de confrontation entre l’urbanisation et les terres agricoles de la plaine de Brie, la vallée du Morbras est l’un des maillons de la Ceinture verte régionale, entre le bois Saint-Martin au Nord et la forêt Notre-Dame au Sud. Elle sert de lien naturel entre les zones urbanisées et les grands massifs forestiers de l’Est parisien.

Un territoire à valeur archéologique à préserver

La vallée du Morbras est un haut lieu d'occupation préhistorique en Île-de-France. Les différentes fouilles archéologiques menées lors de travaux de construction récents ont mis en évidence une occupation humaine importante en ce lieu au cours du néolithique. Des terrasses ont jadis été aménagées en bordure du Morbras comme en attestent les nombreux sites découverts sur le territoire communal de la Queue-en-Brie.
À l'instar de nombreux autres espaces franciliens, l’espace régional du Morbras a subi ces dernières années une profonde métamorphose de son paysage.
En effet, ce territoire historiquement de nature champêtre et agricole se voit aujourd’hui confronté à une urbanisation et une démographie grandissante. La préservation de cet espace est ainsi déterminante pour le maintien d’une trame verte et bleue en petite couronne.
L’Agence des espaces verts ne gère aujourd’hui qu’une petite partie de ce territoire (environs 2 hectares) mais maintient un objectif clair : garantir, par l’exercice d’une surveillance foncière, la pérennité de l’activité agricole sur les coteaux ainsi que la préservation du caractère naturel des abords du ruisseau et de la vue dégagée sur l’ensemble de la vallée.

Des paysages multiples

Le lit de la vallée est naturel, non canalisé et sinueux. Les points de vue sur le vallon permettent d’appréhender la géographie du site : essentiellement occupée par des prairies et des terres de labour, l’agriculture y reste néanmoins active. Quelques parcelles boisées et un verger y ont également leur place. Le ruisseau, en fond de vallon, est bordé d’arbres de milieux humides.

 

Suivez-nous