Vue sur la vallée en forêt régionale d'Étréchy
Vue sur la vallée depuis la forêt régionale d'Étréchy
Espace fleuri en forêt régionale d'Etréchy
Bruyères en forêt régionale d'Etréchy
Plaine sous la neige en forêt régionale d'Etrechy
Plaine enneigée en forêt régionale d'Etréchy
Vue sur la vallée en forêt régionale d'Etréchy
Vue sur la vallée depuis la forêt régionale d'Etréchy
Fougères et végétaux en forêt régionale d'Etréchy
Fougères en forêt régionale d'Etréchy

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Etréchy

Inscrite au sein d'une succession d’espaces boisés au Sud-Ouest de Paris, la forêt régionale d'Etrechy se compose d’un paysage sylvestre très diversifié. Elle offre l’agrément de belles promenades, et sert de théâtre à de multiples activités comme l'escalade ou l'équitation.

En surplomb de la Juine

La forêt d’Etréchy est située en Essonne, dans le prolongement du plateau agricole du Coudray. Elle s’étend jusqu’aux limites de la ville d’Étampes. La forêt est assise sur un coteau d’un dénivelé de 50 m, qui encercle le lotissement du Roussay. A son extrémité Est, la butte Saint-Martin surplombe la route Nationale 20 et offre des vues sur le domaine de Jeurre, élément architectural remarquable de la vallée de la Juine.

Une richesse naturelle en perpétuelle amélioration

Le peuplement de la forêt d’Étréchy est principalement constitué de chênes et d’un taillis de châtaigniers vieillissants. L’alisier de Fontainebleau, dont les fruits étaient sacrés pour les anciens peuples celtes, est une espèce protégée très présente dans ce massif. Dans sa partie Est, à proximité de l’ancienne carrière de sable, la nature calcaire du sol favorise le développement des landes et des pelouses. Les roches de grès parsemant le site sur une surface de 14 hectares font des lieux un paysage remarquable. La présence de ces milieux ouverts associée à celles des lisières et au microclimat particulier du versant Nord confèrent à la forêt régionale un grand intérêt biologique. Elle offre en effet un abri à une petite faune d’écureuils, de renards et d’oiseaux, mais aussi de reptiles et d’amphibiens. Au printemps enfin, les promeneurs pourront admirer la floraison des Jacinthes des bois.
La forte inclinaison du terrain, le sol rocheux et les habitations au pied de la forêt rendent difficiles les travaux forestiers et la vidange des bois. Malgré ces contraintes, des interventions sylvicoles sont menées, visant à l’amélioration de la qualité esthétique des peuplements et à la régénération des essences autochtones.

Des chemins pour voir loin

De belles échappées visuelles, vers la vallée de la Juine, se dégagent entre les frondaisons des chênes tortueux et des pins sylvestres. Elles s’organisent le long d’un chemin de promenade qui monte vers le calvaire de la Butte Saint-Martin. Une piste équestre, deux parcours d’escalade et un vaste réseau de chemins, parmi lesquels un parcours "découverte", traversent la forêt. Ils séduisent un large public, comblé par les attraits paysagers du site : les chaos de grès, la carrière de sable et la grande pelouse auxs peuplements variés.

 

Suivez-nous