Sentier de promenade sur la plaine en forêt régionale de Cheptainville
Sentier de promenade sur la plaine en forêt régionale de Cheptainville
Croisée des chemins en forêt régionale de Cheptainville
Croisée des chemins en forêt régionale de Cheptainville

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Cheptainville

Sur les hauteurs du plateau dominant la plaine rurale de Cheptainville, dans l’Essonne, cette forêt de taille modeste se distingue par la variété de ses sols et de ses essences forestières.

Un massif forestier au cœur de l’Essonne

La forêt régionale de Cheptainville est située à 35 km au Sud de Paris, dans l’Essonne. Ce massif forestier, qui s’étale entre les vallées de la Juine et de la Renarde, surplombe les communes de Cheptainville et de Marolles-en-Hurepoix.

Un patchwork d’arbres qui abrite les oiseaux du coin

La forêt s’étend sur un plateau d’où elle dévale le coteau de Cheptainville, sur un dénivelé d’environ 60 mètres.
Cette étonnante forêt a poussé sur des sols de natures très différentes :
Les calcaires de Beauce et d’Etampes affleurent le plateau et l’amorce du coteau. À mi-pente, ce sont les sables et les grès de Fontainebleau. Plus bas, ceux-ci se mêlent à des restes de calcaire provenant du rebord du plateau.
Sur la roche calcaire, les racines trouvent une maigre nourriture. Des arbres aux troncs torturés et aux silhouettes tassées, signes d’une croissance pénible, côtoient de beaux hêtres, pleinement développés. Ils sont, avec les chênes, les essences dominantes de la forêt. Mais nombreux sont aussi les arbres fruitiers.
Vers le Nord se développe le robinier, aux belles fleurs blanches odorantes, fort appréciées par les abeilles. Dans la partie Est, les orchidées communes apparaissent et le camérisier à balais montre ses baies rouges et ses rameaux en buisson de couleur claire.
Une faune paisible habite les lieux. Le pigeon ramier picore les faines (fruits du hêtre) tandis que le hibou moyen duc, le pic noir ou l’étourneau nichent dans les cavités des vieux arbres.

Des promenades pour tous les goûts

Randonneurs et cavaliers découvrent la forêt en parcourant le sentier appelé « Le Tour de la forêt ».
Promeneurs et enfants s’attardent sur le site de l’ancienne carrière, réaménagé avec des aires de repos.

 

Actualités

Suivez-nous