Share on emailCliquez ici pour partager cette lettre d'information par email

Agenda, cliquez ici
L’agriculture fait carrière sur la plaine de l’Ormeteau
Lire la suite
Le protocole de Saclay, laboratoire agricole à ciel ouvert
Lire la suite
Une respiration verte au cœur de Fontenay-sous-Bois
Une respiration verte au cœur de Fontenay-sous-Bois
Une respiration verte au cœur de Fontenay-sous-Bois
Les animations nature, c’est reparti ! De mars à décembre, 174 sorties emmènent petits et grands du plateau d’Andilly à la forêt de Bondy. Cinéma en plein air ou nuit perchée dans les arbres, regards sur une édition 2013 riche d’inédits!

En mai, fais ce qu’il te plaît… en forêt ! Sculpture sur souche dans les bois d’Ecouen ou cuisine sauvage à la butte Pinson, les espaces verts d’Île-de-France réservent bien des surprises à leurs promeneurs. Lancée début mars par l’Agence des espaces verts (AEV), l’édition 2013 des animations nature ne manque pas de piquant et d’originalités : avec ses 174 animations, jeu de piste crépusculaire ou cinéma en plein air, le planning est d’ampleur et pour tous les goûts. Car si l’initiative n’est pas nouvelle – les premières sorties nature datent en effet de 2002 - leur champ d’action s’est élargi au fil du temps : « Au départ, les animations se cantonnaient à la boucle de la Seine, avant d’être généralisées à l’ensemble des sites franciliens gérés par l’AEV », rappelle France Hamy, responsable du service éducation à l'environnement. En tout, ce sont aujourd’hui 34 sites naturels, qui, jusqu’en décembre, bruissent d’un calendrier ininterrompu d’évènements : propriétés régionales, du plateau de Saclay à la forêt de Grosbois, mais aussi Réserves naturelles régionales, de la boucle de Moisson au domaine du Grand-Voyeux, s’animent désormais chaque année au rythme des sorties. Mais c’est surtout la programmation qui a évolué : « Au démarrage du projet, les animations étaient essentiellement naturalistes, explique France Hamy. Petit à petit, nous nous sommes rendus compte qu’elles s’adressaient à un public déjà familiarisé avec la nature, tandis que toute une partie des Franciliens, par méconnaissance de leur environnement, échappait à notre programmation. »
Lire la suite
Lire la suite Plus d'infos
Plus d'infos
Facebook Twitter
Site de l'AEV Contact